top of page

Une vision claire de vos affaires
Des logiciels de gestion performants et intuitifs

  • Comment mettre à jour les taux de change des monnaies étrangères ?
    Pour que le calcul des offres, factures, notes de crédit, etc. en monnaies étrangères soit correct, il est nécessaire que les taux de change par définition volatiles soient mis à jour régulièrement. Le programme dispose d’un fichier des Taux de change accessible via le menu Autres. Ce fichier contient un historique des taux de change. Pour mettre à jour les taux, appelez la commande Action>Mettre à jour les taux ou cliquez sur le bouton Mise à jour des taux depuis le fichier des Monnaies, accessible via le menu Autres. Si vous utilisez la version PRO, vous pouvez vous éviter de devoir régulièrement penser à mettre à jour les taux de change en créant une tâche dans le Programmateur de tâches (accessible dans la Maintenance via la commande Maintenance>Programmateur de tâches). Cette tâche pourra être exécutée à la fréquence désirée, par exemple chaque jour.
  • Comment exporter les données dans un tableur comme Microsoft Excel ?
    La version PRO d’Office Maker Business inclut un tableur riche en fonctions destiné à créer diverses feuilles de calcul. Le fichier des Feuilles de calcul est accessible via le menu Autres. Avec ce tableur intégré, il n’est pas nécessaire d’exporter les données vers un tableur externe comme Microsoft Excel. Le tableur intégré offre cependant une fonction d’export au format Microsoft Excel. Pour cela, modifiez la feuille de calcul désirée, cliquez sur l’icône d’export en-dessous de la zone du tableur et choisissez le format “Excel”. Veuillez toutefois noter qu’une fois dans Excel et contrairement au tableur intégré, les données ne sont plus mises à jour en fonction des saisies ultérieures effectuées dans Office Maker Business.
  • Comment configurer le logiciel pour l'envoi d'e-mails ?
    Office Maker est en mesure d’envoyer des e-mails, ou plus précisément de communiquer avec un serveur d’envoi d’e-mails en utilisant le protocole SMTP. Vous avez la possibilité de définir plusieurs comptes e-mail, par exemple par départements de l’entreprise ou des comptes e-mails individuels des employés. La configuration des comptes e-mails s’effectue dans la Maintenance (accessible via la commande Fichier>Maintenance) en appelant la commande Opérations>Configurer les comptes e-mail. Après avoir cliqué sur le bouton Créer, définissez les paramètres du compte e-mail : Onglet Réglages Titre du compte : nom de la configuration. Doit être un nom unique Adresse e-mail : adresse e-mail à utiliser (par exemple jean.dupont@helsinop.ch) Nom complet : nom «en clair» de la personne ou du groupe représenté par l’adresse e-mail (par exemple Jean Dupont ou Service commercial Helsinop SA). Nom de compte : nom de compte auprès du serveur de messagerie (par exemple jeandupont ou jean.dupont@helsinop.ch ) Authentification par mot de passe : cochez cette case si une authentification est nécessaire, ce qui fait apparaître la rubrique Mot de Passe. Mot de passe : mot de passe d’authentification auprès du serveur de messagerie. Si vous ne renseignez pas cette rubrique, le programme réclamera un mot de passe lors de chaque envoi d’e-mail. Serveur SMTP : adresse du serveur d’envoi de messages (par exemple mail.helsinop.ch). L’adresse vous est communiquée par la société gérant votre serveur de messagerie. N° de port SMTP : n° de port à utiliser. Les ports couramment utilisés sont 25 (non sécurisé), 465 (SSL) et 587 (TLS). Le n° de port vous est communiqué par la société gérant votre serveur de messagerie. Autoriser les connexions non sécurisées : pour les comptes qui ne prennent pas en charge l'authentification sécurisée, faites en sorte que le logiciel utilise une version non chiffrée de votre nom d'utilisateur et de votre mot de passe pour se connecter au serveur de messagerie. Utilisateur responsable : compte utilisateur à qui est associée l’adresse e-mail. Seul cet utilisateur peut modifier les paramètres du compte e-mail. Répondre à : adresse e-mail à laquelle une éventuelle réponse doit être envoyée. Si la rubrique n’est pas renseignée, le programme utilisera l’adresse e-mail de l’expéditeur. Adresse cc : adresses e-mail à qui une copie du message doit être envoyée. Les destinataires du message pourront voir l’adresse e-mail des destinataires de la copie. Si vous saisissez plusieurs adresses e-mail, veuillez les séparer par une espace ou une virgule. Remarque : si vous envoyez le même e-mail à plusieurs destinataires, les destinataires des copies recevront une copie pour chaque e-mail envoyé. Adresse cci : adresses e-mail à qui une copie invisible du message doit être envoyée. Les destinataires du message ne pourront pas voir l’adresse e-mail des destinataires de la copie. Si vous saisissez plusieurs adresses e-mail, veuillez les séparer par une espace ou une virgule. Remarque : si vous envoyez le même e-mail à plusieurs destinataires, les destinataires des copies invisibles recevront une copie pour chaque e-mail envoyé. Bouton Test : ce bouton permet de s’assurer que la compte e-mail a été défini correctement. Si un message d’erreur s’affiche, c’est qu’un des paramètres est incorrect. Onglet Autorisations Définissez à cet onglet les comptes utilisateurs qui auront l’autorisation d’utiliser le compte e-mail. Si vous cochez la case Accès réservé, vous pourrez ensuite sélectionner chaque utilisateur autorisé (une coche s’affiche à gauche de chaque utilisateur autorisé). Si vous décochez la case Accès réservé, seul l’Administrateur et l’utilisateur responsable pourront sélectionner ce compte e-mail au moment d’envoyer un courrier électronique.
  • Comment trouver la réception d'une commande fournisseur ?
    Les réceptions des commandes fournisseurs sont enregistrées dans le fichier des Réceptions, accessible via le menu Achats. Vous pouvez utiliser les différentes fonctions de recherche dans ce fichier pour isoler les réceptions fournisseurs désirées : – Dans la barre de boutons, utilisez le champ de recherche à droite et saisissez à choix le numéro ou la date de la réception créancier, le code ou le nom du fournisseur ou de la personne de contact concerné, le code d’un article figurant dans la réception, etc. – Appelez la commande Action>Trouver ou le bouton Trouver et combinez au besoin les différents critères de recherche : numéro ou date de la réception créancier, code ou nom du fournisseur concerné, code d’un article figurant dans la réception, etc. Pour les rubriques numériques ou contenant une date, vous pouvez utiliser la syntaxe suivante : >date ou numéro. Exemple : >1234 trouvera les réceptions avec un numéro supérieur à 1234 date ou numéro…date ou numéro. Exemple : 1000…2000 trouvera les réceptions dont le numéro est compris entre 1000 et 2000. – Appelez la commande Action>Rechercher et cherchez dans l’une des nombreuses rubriques proposées.
  • Comment trouver une commande créancier ?
    Les commandes créanciers sont enregistrées dans le fichier des Commandes créanciers, accessible via le menu Achats. Vous pouvez utiliser les différentes fonctions de recherche dans ce fichier pour isoler les commandes créanciers désirées : Dans la barre de boutons, utilisez le champ de recherche à droite et saisissez à choix le numéro ou la date de la commande créancier, le code ou le nom du fournisseur ou de la personne de contact concerné, le code d’un article figurant dans la commande, etc. Appelez la commande Action>Trouver ou le bouton Trouver et combinez au besoin les différents critères de recherche : numéro ou date de la commande créancier, code ou nom du fournisseur concerné, code d’un article figurant dans la commande, etc. Pour les rubriques numériques ou contenant une date, vous pouvez utiliser la syntaxe suivante : > date ou numéro. Exemple : >1234 trouvera les commandes avec un numéro supérieur à 1234 <date>date ou numéro…date ou numéro. Exemple : 1000…2000 trouvera les commandes dont le numéro est compris entre 1000 et 2000</date> Appelez la commande Action>Rechercher et cherchez dans l’une des nombreuses rubriques proposées.
  • Comment utiliser les énumérations ?
    Une fois que vous avez créé des énumérations, vous pouvez les attribuer à chacune des fiches Adresses via l’onglet Enumérations en création/modification d’une fiche Adresse. Un tableau liste les énumérations liées à la fiche Adresse. Au-dessus du tableau, des outils servent à filtrer les énumérations par groupe et fait la distinction entre les énumérations marquées (déjà attribuée à la fiche adresse) ou Toutes. Dans le tableau, la première colonne contient des coches pour les énumération déjà liées à la fiche adresse. Pour lier la fiche adresse à une énumération, faites un double-clic sur l’énumération. La même action retire le lien entre la fiche adresse et l’énumération. Si vous souhaitez lier une énumération à un grand nombre d’adresses, utilisez la commande Action>Appliquer>Enumérations. Recherche des adresses par leurs énumérations Le ciblage d’adresses par leur(s) énumération(s) se passe en deux temps : Dans le fichier des Enumérations, cherchez les énumérations désirées. Utilisez la commande Action>Fiches liées>Adresses (ou son équivalent dans la barre de favoris) pour retrouver les adresses contenant ces énumérations. Si vous avez sélectionné plusieurs énumérations et souhaitez afficher les adresses contenant l’une ou l’autre des énumérations, choisissez dans le dialogue des fiches liées la Relation Simple. Si à l’inverse, vous cherchez les adresses contenant TOUTES les énumérations sélectionnées, choisissez la Relation Multiple.
  • Comment chercher dans mon catalogue d'articles ou de prestations ?
    Le fichier des Articles-Prestations est accessible via le menu Ventes (OM Business Light ou PRO sans module Stock), Achats (OM Business Standard ou PRO avec module Créanciers) ou Stock (OM Business PRO avec module Stock). Vous pouvez utiliser les différentes fonctions de recherche dans ce fichier pour isoler les articles désirés : Dans la barre de boutons, utilisez le champ de recherche à droite et saisissez à choix le code article, le code EAN, le libellé court ou la catégorie à laquelle l’article appartient. Appelez la commande Action>Trouver ou le bouton Trouver et combinez au besoin les différents critères de recherche : code article, libellé court, prix, rubriques libres, etc. Pour les rubriques numériques ou contenant une date, vous pouvez utiliser la syntaxe suivante : >[date ou numéro]. Exemple : >1234 trouvera les articles avec un numéro supérieur à 1234 <[date ou numéro]. Exemple : <1234 trouvera les articles avec un numéro inférieur à 1234 [date ou numéro]…[date ou numéro]. Exemple : 1000…2000 trouvera les articles dont le numéro est compris entre 1000 et 2000 Appelez la commande Action>Rechercher et cherchez dans l’une des nombreuses rubriques proposées. Lors de la saisie d’une pièce (offre, confirmation de commande, bulletin de livraison, facture débiteur, etc.), saisissez dans la rubrique Code article soit le code, soit le début du libellé court de l’article. Si le programme trouve un seul article correspondant, celui-ci est ajouté comme ligne dans la pièce. Si le programme trouve plusieurs articles, une fenêtre de sélection d’article s’affiche. Une fois l’article choisi, celui-ci est ajouté comme ligne dans la pièce. Saisissez la quantité, modifiez éventuellement le prix. Répétez l’opération pour ajouter d’autres articles à votre pièce.
  • Comment définir mon plan comptable ?
    A la création d’un nouveau fichier de données, Office Maker Finance affiche un dialogue demandant de choisir un plan comptable à importer. Sélectionnez le plan comptable en fonction de votre domaine d’activité ou cliquez sur Aucun si vous préférez créer votre propre plan comptable. Vous pouvez par la suite modifier votre plan comptable, avec quelques restrictions si vous avez déjà associé des écritures à des comptes. Il est donc préférable de finaliser son plan comptable avant de commencer à l’utiliser. Vous pouvez en tout temps créer des comptes manuellement : dans le fichier des Comptes(accessible via le menu Données), choisissez la commande Action>Ajouter ou cliquez sur le bouton Ajouter. Renseignez les rubriques et validez la fiche. L’import d’un plan comptable existant est également possible : dans le fichier des Comptes, choisissez la commande Fichier>Importer et sélectionnez le format d’import à utiliser : Echange Office Maker ou Plan comptable. Sur demande, nous vous fournirons les spécifications du format d’import du Plan comptable Si vous utilisez également Office Maker Business ou Office Maker Staff, nous vous recommandons d’y exporter le plan comptable. Il est en effet important que tous les programmes Office Maker d’une même société soient basés sur le même plan comptable afin de pouvoir s’échanger des données.
  • Comment mettre à jour un exercice comptable ?
    Il est très fréquent de créer un nouvel exercice comptable avant d’avoir clos l’exercice courant. Or, certaines valeurs de l’exercice courant ont une influence sur les valeurs de l’exercice suivant. Par conséquent, si ces valeurs sont modifiées dans l’exercice courant, il est indispensable de les mettre à jour dans l’exercice suivant. La commande Fichier>Mise à jour exercice permet de reprendre les soldes de clôture des comptes de bilan d'un exercice, qu'il soit définitivement bouclé ou non, comme soldes initiaux de l'exercice suivant. A l’appel de cette commande, une fenêtre s’affiche, offrant le choix entre l’export vers l’exercice suivant ou l’import de l’exercice précédent. La première option est celle qui nécessite le moins de manipulations, c’est pourquoi nous vous la recommandons. Si vous avez saisi des écritures transitoires et qu’elles ont été modifiées, cochez l’option adéquate pour provoquer simultanément leur mise à jour. Lorsque vous cliquez sur le bouton OK, le programme ouvre directement le nouvel exercice, procède à la mise à jour et revient au fichier de départ. Attention : Pour que cette opération s'effectue dans les meilleures conditions, il est recommandé de conserver les fichiers de données des différents exercices dans un même dossier sur le disque dur. Si vous gérez les données de différentes sociétés, répartissez-les dans autant de dossiers que de sociétés. Si le programme ne trouve pas le fichier de données de l'exercice suivant dans le même dossier que l'exercice courant, vous serez invité à désigner son emplacement. Attention : Si vous utilisez le programme en version multipostes ou cloud, vous ne pouvez appeler cette commande que si aucun autre utilisateur n’est connecté au serveur.
  • How to use model writing?
    Office Maker Finance in Standard and PRO versions allows you to speed up the entry of entries by using pre-defined model entries. If you have already created model entries, you can call one by entering its code, part of its name or a keyword in the Model field. You can also click on the Model field label to display all available model entries.
  • Comment enregistrer des monnaies étrangères ?
    Office Maker Finance est capable de travailler avec plusieurs monnaies et gérer des comptes aussi bien en francs suisses qu’en monnaies étrangères. Le fichier des Monnaies est accessible via le menu Données. Par défaut, les principales monnaies sont déjà enregistrées, mais vous pouvez en créer d’autres ou à l’inverse supprimer les monnaies dont vous n’avez pas l’usage. Pour créer une nouvelle fiche, appelez la commande Action>Ajouter ou cliquez sur le bouton Ajouter. Une fiche Monnaie se compose des rubriques suivantes : Code : code unique d’identification devant respecter la norme ISO 4217, dont une liste est disponible à l’adresse https://fr.wikipedia.org/wiki/ISO_4217 Nom : nom de la monnaie Arrondi : En tapant 0.05 par exemple, le nombre sera arrondi aux 5 centimes les plus proches. Diviseur : le diviseur est utilisé lors de la saisie des Taux de change. Avec un diviseur approprié, ce taux pourra être saisi tel qu’il est généralement publié. Par exemple, pour le dollar, le diviseur est normalement égal à 1 (USD 1.08 pour CHF 1.00) ; pour le yen, il sera le plus souvent égal à 100. Compte gains : Numéro du compte de gains sur le change. Compte pertes : Numéro du compte de pertes sur le change. Pour chaque Monnaie créée, il est indispensable de fixer un Taux de change en créant une fiche dans le fichier correspondant.
  • Comment définir et modifier des taux de change de monnaies étrangères ?
    Par définition, les monnaies subissent des fluctuations fréquentes de leur taux de change. Il est par conséquent nécessaire de modifier ces taux de change régulièrement. L’historique des taux de change peut être consulté dans le fichier de Taux de change, accessible via le menu Données. Lorsque le taux de change d'une monnaie est modifié, le nouveau taux doit faire l'objet d'une nouvelle fiche dans le fichier des Taux de change. Plusieurs méthodes sont à votre disposition pour mettre à jour les taux de change : Par la création d’une fiche de Taux de change, via la commande Action>Ajouter dans le fichier des Taux de change. Par la mise à jour des taux de change de toutes les monnaies, via la commande Action>Mettre à jour les taux du fichier des Monnaies Avec Office Maker Finance PRO, la mise à jour des taux de change peut être complètement automatisée à l’aide du Programmateur de tâches (accessible dans la Maintenance via la commande Maintenance>Programmateur de tâches).
  • Comment saisir mes coordonnées bancaires ?
    Le Centre de virement vous permet de désigner l'établissement bancaire depuis lequel vous procédez au versement des salaires. Vous devez obligatoirement définir au moins un Centre de virement pour pouvoir donner vos ordres de virement par voie électronique. Vous pouvez créer autant de centres de virement que nécessaire. Le fichier des Centres de virement est accessible via le menu Données. Pour créer un nouveau centre de virement, appelez la commande Action>Ajouter ou cliquez sur le bouton Ajouter. Une fiche de Centre de virement contient les rubriques suivantes : Nom du centre : ce nom doit être unique. Adresse du centre : adresse postale. N° de clearing : cette rubrique doit contenir le numéro de clearing de la banque à débiter. Code SWIFT-BIC : code SWIFT-BIC identifiant la banque. Page web : adresse (URL) de la page Web du Centre de virement. Lorsque l’export DTA ou OPAE est terminé, Office Maker Staff vous demandera si vous désirez transmettre immédiatement le(s) fichier(s). Dans l’affirmative, Office Maker Staff ouvrira alors votre navigateur, lequel affichera directement la(les) page(s) Web. Banque / Poste : cette rubrique est présentée sous forme de boutons radio «Banque» ou «Poste». Créez simplement une fiche au nom de La Poste si vous désirez verser les salaires des employés depuis votre compte postal (compte Jaune). Vous pourrez alors procéder à l’export OPAE (équivalent du DTA pour la Poste). Date dernier export : date de la dernière création d’un fichier DTA/OPAE pour ce Centre de virement. N° d’ordre OPAE : cette rubrique est un compteur qui numérote (à partir de 1 avec un incrément de 1) chaque fichier d’export OPAE. Cette indication est requise par La Poste. Nom du donneur d’ordre : votre nom, en tant que donneur d’ordre. Adresse : adresse postale du donneur d’ordre. Identification : identificateur à 5 chiffres donné par la banque lors de la signature du contrat DTA. Si plusieurs Centres de virement ont la même identification, un seul support de données sera généré. Compte à débiter : cette rubrique doit contenir le numéro du compte en banque ou le numéro de CCP via lequel on désire effectuer les paiements. IBAN : cette rubrique doit contenir l’IBAN du compte en banque via lequel on désire effectuer les paiements. Code monnaie : code de la monnaie du compte du Centre de virement. La rubrique code doit obligatoirement contenir une valeur conforme aux abréviations définies par les normes internationales ISO. Par exemple : CHF pour le franc suisse, EUR pour l’euro ou USDpour le dollar. Répartition des frais : vous pouvez indiquer si les frais de la transaction doivent être supportés par le Donneur d’ordre, par le Bénéficiaire ou s’ils sont Partagés. Nom du fichier : le fichier généré par la procédure d’export DTA/OPAE sera enregistré sous le nom que vous pouvez prédéfinir dans cette rubrique. Utilisez les icônes de calendrier et d’horloge pour insérer dans le nom la date du jour ou l’heure courante, qui peuvent être exigées par certaines banques. Renseignez les différentes rubriques. Suivez les informations fournies par votre banque pour le N° IBAN et le No adhérent BVR. Finalement, validez la fiche.
  • Comment simplifier l'interface utilisateur de mon programme OM Staff ?
    Afin de simplifier l'usage du programme, les menus peuvent être limités aux commandes les plus souvent utilisées pendant l'exploitation. La commande Maintenance>Menus abrégés/Menus étendus accessible dans la Maintenance permet de passer alternativement du mode Menus étendus au mode Menus abrégés.
  • Comment créer un nouvel exercice ?
    Si vous utilisez le programme Office Maker Staff pour la première fois, il est probable que le programme vous affiche le fichier de données de démonstration contenant des données fictives. Ce fichier de données de démonstration n’est pas destiné à une utilisation réelle. Il est donc nécessaire de créer votre propre fichier de données. Pour cela, appelez la commande Fichier>Nouveau fichier de données. Donnez un nom à ce fichier (nous vous recommandons de structurer le nom avec au début le code “OMS_” suivi du nom de la société suivi du code “_Année de l’exercice“. Exemple : “OMS_GardenCenter_2020“. Saisissez ensuite les quelques paramètres de base exigés par le logiciel. Un fichier de données est valide pour un exercice comptable (habituellement d’une durée de douze mois). Il est donc nécessaire au terme d’un exercice d’en créer un nouveau (il n’est pas besoin de clôturer l’exercice courant avant de créer le nouvel exercice). Ceci s’effectue avec la commande Fichier>Nouvel exercice. Le programme présente une fenêtre dans laquelle vous indiquez le nom du fichier de données, le nom et l’année du nouvel exercice. Options Créer un fichier intermédiaire : cette option n'est utile et ne doit être cochée que dans certaines circonstances particulières. Passage aux paramètres swissdec : Si vous cochez cette option, le nouveau paramétrage à la norme ELM (swissdec) sera importé dans le nouvel exercice, en remplacement du paramétrage existant. Les Genres de salaires étant différents, leurs numéros d'identification, par exemple, étant normalisés, cela implique que les assemblages des employés devront être rétablis. Pour les Genres de salaires saisissables, les valeurs déterminantes devront être saisies à nouveau. Si vous désirez passer au paramétrage swissdec, nous vous recommandons de prendre contact avec le département Support de Micro Consulting pour vous assister. Reporter l'historique : Cette option est normalement cochée par défaut. Le programme récupère dans ce cas l'Historique des salaires dans le nouvel exercice, afin que vous puissiez y avoir accès sans avoir à ouvrir les anciens fichiers de données. Reporter les employés inactifs : Cette option est normalement cochée par défaut. Le nouveau fichier de données reprend donc toutes les fiches des employés, qu'ils soient actifs ou non. Ainsi, des employés temporairement inactifs (des intérimaires, par exemple) seront toujours présents dans le nouvel exercice. Si vous préférez que les fiches des employés inactifs soient ignorées, enlevez la coche dans cette case. Vous pourrez toujours, dans le nouvel exercice, supprimer les fiches des employés dont vous n'avez plus besoin, du moment qu'aucune fiche salaire n'y est associée. Le programme effectue d'abord un contrôle des données actuelles et vous prévient dans le cas où les salaires de clôture n'ont pas tous été créés. Ce rapport peut être imprimé ou enregistré sur le disque sous la forme d'un fichier texte. Le nouvel exercice est ensuite automatiquement ouvert, et la fenêtre de Configuration de la Maintenance vous est présentée.
  • Comment trouver les institutions avec qui je suis en relation ?
    Le fichier des Institutions peut contenir un grand nombre de fiches. Il est donc indispensable de disposer d’une fonction de recherche performante. Office Maker Staff propose plusieurs fonctions de recherche : Le champ de recherche en haut à droite de la fenêtre principale dans la barre de boutons : saisissez le nom ou le domaine et le programme affiche instantanément les institutions correspondantes Dans le menu Action>Trouver (ou le bouton Trouver dans la barre de boutons), combinez plusieurs critères pour une recherche plus précise : par exemple le nom de l’institution ou le domaine, etc. Dans le menu Action>Rechercher (ou un clic droite sur le bouton Trouver dans la barre de boutons), combinez un plus grand nombre de critères encore. Une fois la formule de recherche définie, vous pouvez l’enregistrer et l’ajouter à la barre de favoris pour la réutiliser d’un seul clic de souris. Une fois la recherche démarrée, le programme affiche les fiches trouvées.
  • Comment modifier la largeur d'une colonne ?
    Si une colonne de la fenêtre principale est trop large ou au contraire trop étroite, vous pouvez changer sa largeur en positionnant le curseur à la limite de la colonne dans l’en-tête. Le curseur change de forme : cliquez et faites glisser la limite de la colonne vers la gauche ou vers la droite.
  • Comment modifier l'ordre des colonnes ?
    Si une colonne est mal positionnée et vous aimeriez la placer à gauche ou à droite d’une autre colonne, cliquez sur l’en-tête de la colonne et faites-le glisser à gauche ou à droite.
  • Comment ajouter une colonne ?
    Si vous souhaiter ajouter une colonne à droite de la dernière colonne affichée, faites un clic droite dans l’en-tête de la colonne vide et dans le menu contextuel, sélectionnez la rubrique destinées à remplir la colonne. Pour insérer une colonne entre deux colonnes existantes, faites un clic droite dans l’en-tête de la colonne à droite de la colonne à insérer, puis choisissez la commande Insérer colonne. Une nouvelle colonne apparaît à sa gauche. Faites un clic droite dans l’en-tête de la nouvelle colonne et sélectionnez dans le menu local la rubrique destinée à remplir la colonne.

Trois logiciels, trois versions, cinq modules
à combiner à volonté

OMF Icon.png

Finance

Logiciel de comptabilité
simple, clair, professionnel

Business

Gestion commerciale pour
tous type d'entreprises

Staff

Gestion salariale pour
entreprises de toutes tailles

Simple, Efficace, Clair

Priorité au confort d'emploi: les écrans sont désencombrés grâce à une interface qui présente en premier lieu les informations, fichiers, rubriques, recherches et rapports que vous utilisez couramment.

Les logiciels s'adaptent à vous,
pas l'inverse!

interface_anim3.gif
Suisse

Développés spécifiquement pour le marché suisse depuis 1987 par Micro Consulting SA au Mont-sur-Lausanne, les logiciels Office Maker sont exploités partout en Suisse.

En local...

Les logiciels fonctionnent de manière native sur Mac et Windows. Vous pouvez les exploiter en monoposte, sur un réseau hétérogène, en serveur local ou distant.

... ou dans le cloud

Vos données sont hébergées en toute sécurité dans un data center en Suisse. Vous y accédez depuis n'importe où, et depuis n'importe quel ordinateur  Mac ou PC. Nous nous chargeons des mises à jour et de la conservation des sauvegardes.

Image de Johannes Hofmann

Performance et
sophistication toute helvétique

Que vous travailliez seul ou en équipe,
Office Maker répond au quart de tour quelque soit le volume des données traitées

Performance

Grâce à une répartition intelligente de la charge de travail entre les postes clients et le serveur vous disposez d'une rapidité d'exécution hors pair. Optimisé pour les processeurs M1 et AMD, Office Maker profite des technologies les plus récentes.

Sécurité

Office Maker s'assure que les données sont cohérentes grâce à de nombreux contrôles de saisie, un centre de maintenance assure la sauvegarde automatisée et permanente des données.

Évolutivité

Les programmes intègrent une fonction de recherche de nouvelles versions et procèdent automatiquement ou sur demande à leur mise à jour.

Support

Proche de vous, Micro Consulting et ses partenaires sont en mesure de répondre dans les plus brefs délais, et vous offre une gamme complète de services.

Interface homogène

Grâce à la cohérence et l'intuitivité de l'interface Office Maker, les utilisateurs profitent d'une simplicité d'utilisation unique ce qui garantit un travail quotidien plus agréable et un temps d'apprentissage réduit.

mac-pc.jpg
Multi-plateforme

Natif macOS M1 et Windows 11, en local ou dans le cloud, pour des performances époustouflantes.

Image de Brooke Cagle
98% d'utilisateurs satisfaits

Votre satisfaction est notre plus belle récompense, certains de nos clients ont plus de 35 ans d'ancienneté.

Image de Carlos Muza
Pour votre fiduciaire

Un accès gratuit et un basculement d'une comptabilité à une autre en un clic.

Application native sur Windows ou Mac

Office Maker propose une architecture originale qui offre la liberté du choix et le meilleur dans chaque monde.

macpc2.png

Bureautique
& Business intelligence

Grâce à un traitement de texte professionnel, vous éditez vos courriers, emails et newsletters avec une créativité sans limites. Avec le tableur intégré vous créez vos tableaux de bord, graphiques et autres rapports financiers en lien direct avec vos données. Vous présenterez vos chiffres exactement comme vous le souhaitez, sans export de données fastidieux, ni effort.

brochure.png

Plan tarifaire

Commencez dès maintenant avec nos offres tarifaires light

Finance

Gestion comptable

Business

Gestion commerciale

Staff

Gestion salariale

Le logiciel de gestion commerciale pour tous types d'entreprises

Light

Gestion de la relation client

• Offres, factures, rappels

• QR-factures, BVR ISO 20022

• Gestion de points de vente (POS)

• Statistiques de ventes

dès CHF 490.-
ou CHF 27.- par mois

Standard

Gestion de la relation client

• Offres, factures, rappels

• QR-factures, BVR ISO 20022

• Gestion de points de vente (POS)

• Statistiques de ventes

• Factures créanciers, frais généraux

• Saisie par lecteur optique

• Paiements QR-factures
   et DTA ISO 20022

• Statistiques d'achats

dès CHF 2'500.-
ou CHF 56.- par mois

PRO

Gestion de la relation client

• Offres, factures, rappels

• QR-factures, BVR ISO 20022

• Gestion de points de vente (POS)

• Statistiques de ventes

• Factures créanciers, frais généraux

• Saisie par lecteur optique

• Paiements QR-factures
   et DTA ISO 20022

• Statistiques d'achats

• Modules individuels: débiteurs, 
   créanciers, stocks, mandats

• Tableur intégré

• Fonctions avancées

• Comptabilisation analytique

dès CHF 2'900.-
ou CHF 64.- par mois

Nos partenaires

A votre service

Proches de vous, nos collaborateurs interviennent pour vous fournir des conseils, vous assister lors de la mise en route, effectuer les reprises de données, configurer les paramètres, et vous former sur l'utilisation des logiciels.

Des manuels complets sont aussi à votre disposition directement dans les programmes et notre service Hotline répond à vos questions ponctuelles par téléphone ou e-mail.

Nous nous assurons ainsi de votre satisfaction.

pexels-mart-production-7709091.jpeg

Ils nous font confiance

Logo FCC png.png

Ce que disent nos clients :

« Ces logiciels se caractérisent par une utilisation très intuitive. Leurs multiples possibilités couvrent nos exigences comptables et tout cela dans un design accueillant et coloré.   »

Alexandra Droguet

Comptable

bottom of page