top of page

Apple Intelligence et macOS Sequoia

Courant juin 2024, lors de sa conférence pour développeurs, Apple a présenté l'état de ses travaux dans le domaine de l'intelligence artificielle ainsi que les nouvelles versions de ses systèmes d'exploitation (iOS, iPadOS, macOS, etc.).


Apple Intelligence

L'intelligence artificielle percole sur toutes les plates-formes (iPhone, iPad, Mac…) et dans un grand nombre d'applications développées par la société californienne. Elle est utilisée pour un grand nombre de tâches :


  • Aide à la recherche multi-applications

  • Organisation du classement des e-mails et des notifications reçus

  • Organisation automatique de sa photothèque

  • Recherche textuelle dans sa photothèque

  • Retouche intelligente d'images

  • Aide à la rédaction de textes

  • Proposition de réponses à des questions posées dans un e-mail

  • Création automatique de résumés, y compris pour des transcriptions de discours oraux

  • Génération d'images et d'emoji

  • Améliorations notables de l'assistant virtuel Siri


Les réponses données par l'intelligence artificielle tiennent compte de vos habitudes de travail ainsi que de vos interactions passées et sont personnalisées en conséquence.


Apple assure la confidentialité des données concernées, grâce au fait que la majorité des traitements s'effectue sur l'appareil même. Dans les cas où le calcul doit s'effectuer dans le cloud, diverses mesures garantissent qu'aucun tiers, même pas Apple, ne sera en mesure d'accéder aux données.


Suite à un accord avec OpenAI, ChatGPT pourra également être invoqué. Et d'autres fournisseurs de services basés sur l'intelligence artificielle devraient proposer leurs compétences à l'avenir.


Apple Intelligence sera disponible en version bêta à l'automne 2024 en anglais et courant 2025 dans d'autres langues.



macOS Sequoia

Le successeur de Sonoma offre de nombreuses nouveautés (liste non exhaustive) :

  • Une application pour piloter son iPhone depuis son Mac.

  • Recopie facile de fichiers d'un iPhone à un Mac ou vice-versa via un glisser-déposer.

  • Aide à la redisposition optimale des fenêtres sur l'écran.

  • Lors d'une téléconférence, prévisualisation de l'écran que l'on s'apprête à partager.

  • Diverses améliorations dans le navigateur web Safari.

  • Création d'une application dédiée à la gestion des mots de passe.

  • Améliorations de mise en forme pour l'envoi de messages instantanés.

  • Calculs automatiques intégrés dans l'application de prise de notes.


Une version pour développeurs est déjà disponible. En juillet, une version bêta sera publiée et la version finale sortira à l'automne.


Nous vous recommandons de ne pas installer la version bêta sur un Mac utilisé pour des tâches productives. En effet, les versions bêta sont potentiellement instables et pourraient s'avérer incompatibles avec des logiciels sur lesquels vous comptez.




Commentaires


Archives
bottom of page